La série noire se poursuit à Touba Seras

Ce document est un reportage réalisé par Louga Infos en 2015 avec Pape Diakhaté comme directeur de publication dont l’objectif était d’attirer l’attention des autorités et du public sur les dangers de ce bassin de rétention. Depuis, rien n’a été fait. Non seulement, l’environnement s’est encore plus dégradé et les drames se poursuivent et se ressemblent à Touba Seras.

Ce jeudi 17 mai, une femme du nom de Penda Sow, âgée de 21 ans, marié et mère d’une fillette, a perdu la vie dans ce bassin. C’est la série noire qui se poursuit à Touba Seras

Il urge  que le Programme d’assainissement de 10 villes lancé en le 11 janvier 2018 par  le président Macky Sall qui doit prendre la restauration du site de Touba Seras soit effectif. Il n’est plus possible d’attendre.