LA REPUBLIQUE A RENDU UN DERNIER HOMMAGE A BRUNO DIATTA

La classe politique doit s’inspirer de son action

single-image

Unanimement, hommes d’états, acteurs politiques et simples citoyens ont fait un témoignage élogieux sur l’homme. Chef du protocole de trois  présidents de la République successifs, Bruno Diatta a toujours été remarquable de discrétion et de détachement. Il détenait des secrets d’états et des  secrets d’alcôves, était témoin de discussions de couloirs et sans doute de complots ourdis avec succès ou non mais jamais, jamais personne ne l’a entendu parler de son travail, des personnalités mondiales qu’il a rencontrées… Muet comme une tombe, il a emporté dans sa tombe ses secrets.

Un exemple pour notre classe politique si prompte à faire des «révélations» sur leur passage au gouvernement ou qui jettent l’opprobre sur leurs anciens collègues en révélant leurs indélicatesses. Un homme comme Souleymane Ndéné Ndiaye devrait prendre exemple sur Bruno et cesser de jeter des pierres dans le jardin de Wade dont il a été l’un des plus insipides premiers ministres. L’actuel Premier ministre devrait aussi s’en inspirer au lieu de créer une polémique inutile avec le médiateur de la République qui n’a fait que dire des constats.

Quant à Bruno Diatta, les Sénégalais osent croire qu’il reposera en paix car tous ont témoigné de sa bonne moralité. Requiescat in pace !

BADARA SAMB