Sadio Mané, cet exemple qui dépasse la jeunesse

single-image

Le footballeur vedette des Lions vient de remporter avec brio le trophée récompensant le meilleur joueur africain de l’année 2019, le fameux ballon d’or. Une récompense bien méritée pour un joueur talentueux et persévérant, mais aussi pour un jeune homme sérieux, exigeant, généreux et fier de ses origines. C’est cette fierté qui l’incline à faire des actions décisives pour son village natal et son terroir du Pakao. Sadio Mané ne rate aucune occasion pour offrir aux siens une autonomie dans tous les domaines. C’est ainsi que grâce à sa fortune, son village est aujourd’hui doté d’infrastructures modernes qui auraient pourtant dûes être construite par l’Etat. Il n’a pas attendu les promesses des politiciens, il a investi sa fortune personnelle pour construire hôpitaux, écoles et j’en passe. Lui, il n’offre pas aux siens une ridicule « bourse familiale » de 50.000 francs l’année, c’est toutes les familles de Bambali, son village natal qui reçoivent mensuellement cette somme. Il n’oublie pas non plus ses amis d’enfance à qui il a offert récemment la somme d’1 milliard de nos francs à se partager. Si l’on compte les gestes qu’il accomplit pour les siens, on n’en finira pas tant il ne pense qu’à leur bonheur. Pour tout dire, c’est un exemple non seulement pour la jeunesse, mais aussi pour l’Etat, les politiciens qui se servent de l’Etat pour s’enrichir et les riches Sénégalais qui n’ont jamais investi un seul franc dans leur terroir. Car, c’est connu, la plupart de nos riches hommes d’affaires ou entrepreneurs politiques n’ont investi qu’à Dakar. C’est là qu’ils construisent leurs villas de luxe, c’est là que prospèrent leurs entreprises et c’est là que vivent leurs familles à longueur d’année. Peu d’entre eux ont construit dans leur village qu’ils ignorent dès lors que la fortune commence à leur sourire.

Sadio Mané pour sa part n’a pas attendu d’être couronné du titre de Ballon d’or africain pour songer à l’épanouissement des siens, il a commencé à leur offrir son aide dès ses premiers contrats professionnels. S’il fait peu, c’est considéré comme beaucoup par les populations de Bambali et il ne fait pas peu. En plus d’être généreux, c’est un garçon d’une extraodinaire humilité. Si nos hommes politiques et hommes d’affaires prenaient exemple sur lui, la territorialisation, ces concept cher à Macky Sall prendrait forme et se matérialiserait grâce aux fils des différents terroirs et non pas grâce à la coopération internationale entre communes ou départements. Quant aux jeunes, ils n’attendent personne pour prendre l’exemple de Sadio car, c’est tous les jours qu’ils saluent ses performances et ses actions en faveur des populations. Merci Sadio de donner de l’espoir à la jeunesse sénégalaise.